FIM : Pour une pratique loyale et profitable

Par les temps qui courent, le secteur privé a permis à l’Etat de maintenir l’équilibre économique. Conscients de cette situation, les organisateurs remettent à jour chaque année l’événement de la FIM pour d’une part, mettre en valeur le « Vita malagasy » (Made in Madagascar) et leur offrir l’opportunité d’un marché extérieur, et d’autre part permettre aux visiteurs de voir les derniers cris proposés à l’extérieur. 

Les foires se suivent mais ne se ressemblent pas. Fidèle à elle-même, la Foire Internationale de Madagascar en est cette année à sa 7ème édition et a procédé hier à l’hôtel Colbert à la présentation des divers sponsors et partenaires qui participeront à l’événement. Elle réunira à l’occasion divers participants aussi bien nationaux, régionaux qu’internationaux comme l’opérateur mobile Orange qui mettra à la disposition des visiteurs le meilleur de la technologie en proposant des nouveautés ou encore la BMOI qui présentera son crédit immobilier à un taux exceptionnel, et beaucoup d’autres encore. Tous les secteurs seront bien sûr représentés du 31 Mai au 03 Juin au Parc des expositions Futura Andranomena. Cette foire est l’occasion de mettre en marche une pratique loyale et profitable des affaires à Madagascar, dans le cadre d’une véritable libre concurrence économique avec des règles de jeu identique pour tous. La FIM ambitionne de favoriser l’émergence d’une industrie nationale, en amélioration le niveau d’attractivité du pays tout en augmentant l’offre exportable de nos produits, et en encourageants les investissements directs étrangers (IDE) à Madagascar. Cet événement s’inscrit dans une volonté de progrès économique et le souhait de consolider la solidarité des élites économico commerciales pour que le mouvement dynamique nécessaire aboutisse à un développement économique soutenu et durable de cette jeune nation. Conscients des enjeux macro-économiques dans la région Sud-ouest de l’Océan Indien et persuadés qu’il est nécessaire de mutualiser les atouts économiques des pays de la région, les organisateurs ont pensé que cette prochaine édition aura entre autres objectifs d’encourager l’esprit d’entreprise à Madagascar. Le « Vita Malagasy » sera mis à l’honneur, induisant par là de remettre à la place qui leur revient le savoir-faire et les produits malgaches. Les promoteurs de la FIM feront de la valeur ajoutée avec notamment une mise en perspective des acteurs environnementaux, non seulement pour valoriser la notion de développement durable, mais également pour que se développe le commerce équitable, ou encore que s’intensifie la production biologique…

Ravo Fanantenana, LES NOUVELLES, art. du 06.04.12