2 ème Communiqué de Presse FIM 2019

La FIM ou Foire Internationale de Madagascar peut-être déjà considéré comme un succès annoncé tant l’engouement du secteur privé est au rendez-vous avec ce marqueur temporel partagé par l’ensemble des acteurs de la vie économique.

En se plaçant ostensiblement dans la dynamique « Madagascar, sur la route de l’émergence », cet événement international va incontestablement apporter sa contribution au rebranding Madagascar et tracer les contours d’un avenir désirable pour l’ensemble de la communauté des affaires.

Aussi, considérant les objectifs que s’est fixé la SIM (Syndicat des Industries de Madagascar) de porter à 25% du PIB son poids dans l’économie malagasy, considérant également les objectifs présidentiels de favoriser la création de plusieurs industries à répartir sur l’ensemble du territoire national, les organisateurs de la FIM ont pris l’initiative de mettre en ligne un spot Industrie afin que par leur visibilité, les industriels, et toutes les sujétions connexes, puissent être le point de départ d’un rayonnement industriel attendu par tous. Il est vrai, n’est pas Capitaine d’industrie qui veut, mais la mobilisation sans arrière pensée des candidats à l’industrialisation du pays peut s’avérer gagnante si toutes les parties prenantes mettaient la main à la pâte.

Autre spot qui devrait s’avérer remarquable dans cette prochaine édition de la FIM, celui du High Tech. Il est important que chacun sache qu’à ce jour des milliers d’informaticiens – nous pesons nos mots – ont quitté Madagascar pour des  horizons plus enchanteurs compte tenu du peu de considération, à leur endroit, des pouvoirs publics. Quel drame ! Ceci-dit, actuellement des jeunes pionniers du High Tech à Madagascar envisagent de créer une « Silicon Valley » à la malagasy.

L’ambition est excellente mais restera-t-il assez de combattant ? C’est pourquoi, la FIM a décidé de mettre en avant cet univers du numérique en caressant l’espoir qu’une visibilité accrue pourrait être le catalyseur bienfaisant pour l’avenir des milliers de jeunes qui ne sont pas encore partis.

Au final, ces deux spots que sont l’Industrie et le High Tech font, à notre sens, deux axes d’excellence en capacité de faire de Madagascar une nouvelle nation émergente.

LE COMITE D’ORGANISATION