BILAN MORAL: FIM 2019 ou « Madagascar : Sur la route de l’émergence »

 

FIM 2019 ou « Madagascar : Sur la route de l’émergence »

Bilan de la FIM : Le marqueur 2019 de la vie économique malagasy

L’édition 2019 de la Foire Internationale de Madagascar fut effectivement conforme à l’annonce, c’est-à-dire une New FIM qui aura été à la hauteur des attentes de toutes les parties prenantes.

Tout d’abord, d’un point de vue politique, l’ouverture inaugurale effectuée par le représentant spécial de SEM Le Président de la République en la personne de Christian RAMAROLAHY, Ministre des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique, lequel fût adoubé pour la circonstance par les différents animateurs majeurs des projets présidentiels, aura été l’occasion pour celui-ci de réaffirmer les positions du gouvernement en matière de libéralisation accélérée de l’économie malagasy. En résumé, les prébendes exclusives génératrices de revenus disproportionnées ne doivent plus avoir cours à Madagascar.

Par ailleurs, en confirmation de l’allocution prononcée par Michel D-RAMIARAMANANA , Président de la FIM, nous avons pu constater un relèvement factuel de la qualité des exposants, qu’ils soient nationaux, régionaux ou internationaux, mais également une amélioration qualitative incontestable des visiteurs qu’ils soient professionnels ou de simples citoyens attentifs au devenir économique de leur pays.

Autour d’une scénographie affirmée, mettant en avant d’une part les spots Industries et High Tech, et d’autre part des pavillons pays, tels que l’Allemagne, la Belgique, le Canada, la France, l’Indonésie, Madagascar, Maurice, … , aura permis à tout un chacun de mettre en situation le contexte économico-commercial de Madagascar. Nous ne saurions oublier l’espace PROCOM/Union Européenne qui a rehaussé de sa présence cet évènement en s’astreignant à un exercice de redevabilité utile et nécessaire pour valoriser quelques uns des projets qui auront bénéficiés de leur financement.

A cet égard, Projets Présidentiels en tête, où l’on a remarqué la présence assidue de SEM Augustin ANDRIAMANANORO, du Président de l’Emergence Madagascar en la personne de Holijaona RABOANA ou de Gérard ANDRIAMANOHISOA, Conseiller Spécial en charge notamment du Projet Tanamasoandro, de nombreux stands occupés par les Start-Up, l’Artisanat haut de gamme, et les différentes sociétés de service, nous aura permis d’apprécier à sa juste valeur le niveau de entrepreneuriat malagasy.

Toujours attentif à faire la promotion du « Vita Malagasy » (Made in Madagascar) tout en restant ouvert au monde, cette dernière édition de la FIM, placée « Sur la route de l’émergence » aura, grâce aux nombreux B to B ou B to G réalisés quatre jours durant, consacrée une fois de plus de l’excellence et de l’efficience de cette plateforme économique indianocéanique.

Par ailleurs, en marge de cette grande agitation économique, nous ne pouvons passer sous silence la tenue notamment d’un atelier sur l’Agritourisme organisé par Gabriella JONAHSON, un concept novateur devant notamment permettre d’effacer la pauvreté rurale de la surface des campagnes de Madagascar. Sans conteste, ce concept est à classer parmi les idées émergentistes les plus prometteuses.

Marqueur de la vie des affaires dans cette partie du monde, l’attractivité économique générée par cet événement aura fait progresser le branding Madagascar dans le monde des investisseurs à l’affut des véritables pays en voie d’émergence.

Le Comité d’Organisation