QUATRIEME COMMUNIQUE DE PRESSE FIM 2017

4ème Communiqué de presse

  A moins d’une semaine de l’ouverture de la FIM, on perçoit d’ores et déjà l’effervescence dans l’univers du secteur privé tant cette manifestation économique est devenue une institution évènementielle à Madagascar et dans la région indanocéanique. Référencée dans une centaine de pays dans le monde, la FIM peut se penser au superlatif tant sa tenue est synonyme de mouvement économique et commercial et qu’elle est l’occasion de multiples rencontres entre les différents acteurs dans le monde des affaires. Souhaitant être le vecteur efficient du savoir faire malagasy, la FIM se veut être également une plateforme d’échange en matière d’économie et de commerce entre les différentes nations. Aussi, que ce soit au niveau des pavillons pays ou autour d’une tasse de café lesquelles seront offertes gracieusement par l’industriel TAF sur plusieurs points café éparpillés stratégiquement dans les 12.000m² couvert de Forello Expo, la FIM offre opportunément à tous les chefs d’entreprises la possibilité de pouvoir se rencontrer, d’échanger ou créer des partenariats entrepreneuriaux dans un esprit gagnant-gagnant. D’ailleurs, à cette 12ème édition de la FIM, de nombreux jeunes entrepreneurs malagasy seront partie prenante de cet évènement et valideront le fait  qu’ils constituent une véritable « Force Jeune » avec laquelle le pays devra compter. Seront également sous les feux des projecteurs les femmes entrepreneures qui par une mobilisation sans précédent véhiculeront des messages sereins et positifs pour l’avenir de la nation. Il y a deux ans le Président de la FIM avait titré un article « Quand Madagascar s’éveillera », à l’évidence, précédé d’une année 2016 économiquement et stratégiquement pertinente, pour l’année 2017 tous les paramètres utiles et nécessaires au décollage économique de la Grande île sont actifs. En fait, bien qu’handicapé notamment par une pauvreté – matérielle ou éthique – qui jamais ne devrait être transparentes dans nos diverses réflexions, le secteur privé va à nouveau faire la démonstration de la place prépondérante qui est la sienne  pour œuvrer en faveur d’une nation moderne et prospère. Alors que s’annonce de futures Zone Economiques Spéciales et de futures Zones d’Intérêt Agricole, la FIM se positionne résolument comme un relais, un booster et l’amplificateur d’un nouveau dispositif de production en mutation et novateur pour favoriser l’émergence de nouveaux pôles de croissance. Du travail, rien que du travail et le pays décollera pour le bénéfice de tous.