EDITORIAL FIM 2008

 

       De l’avis unanime, la deuxième édition de la FIM (Foire Internationale de Madagascar) fût une réussite tant du point de vue du nombre de participants que du point de vue de la qualité des visiteurs. Nous relèverons également l’intérêt porté par SE Monsieur Marc RAVALOMANANA, Président de la République de Madagascar à cet évènement économique, en ayant notamment accordé plusieurs heures de son temps à un accueil personnalisé des différents investisseurs présents à la FIM. Favoriser la venue de nouveaux investisseurs est un défi national consigné dans le MAP (Madagascar Action Plan). S’agissant de la prochaine édition, dans un pays en pleine mutation économique, persévérance et consolidation pourraient être les maîtres mots de notre action.

En effet, nous pouvons considérer qu’au niveau de la plate-forme du secteur privé malgache, nous avons assisté à l’émergence et à la mise en mouvement d’un nouveau patronat qu’il va nous falloir accompagner au cours des prochaines années. Par ailleurs, la mobilisation exceptionnelle lors de la dernière édition des investisseurs en provenance de l’étranger nous a révélé la nécessité de mieux maîtriser encore toute notre ingénierie d’accueil notamment en direction des nouveaux investisseurs.

Tout ceci considéré, nous prenons conscience que Madagascar est en compétition avec les autres pays émergents. Ayons la capacité d’anticipation et une vision de l’avenir pour Madagascar notamment concernant son activité économico-commerciale. La FIM se veut être le point focal international des rencontres annuelles et concertées des affaires dans la Grande île. Chacun d’entre nous devra convenir que seul des efforts soutenus pourront être annonciateurs de résultats profitables tant pour les opérateurs que pour Madagascar et son peuple.

Créons ensemble une alchimie gagnante des affaires à Madagascar, un état qui ne sera rendu possible que par le concours et la volonté de tous, et nous pourrons rendre à Madagascar la place qui lui revient.

Michel D-RAMIARAMANANA Jean-Luc YVIQUEL